Les deux Rotary Districts de la Caraïbe, le 7030 (Antilles-Guyane), ainsi que ses voisins 7020 et 7000. © 2021 IGN et YARDM

Un grand District rotarien !


*****
Il se caractérise par sa diversité et son dynamise.


Le District 7030 est l’un des plus vastes du Rotary International. Officiellement bilingue anglais-français*, il est composé de dix-sept pays et régions, où l’on parle (officiellement) quatre langues (car il y a toutes les autres*), soixante-treize clubs, et plus de deux mille deux cent membres. Il couvre la partie Sud de l’Arc Caribéen, ainsi qu’une petite portion de l’Amérique du Sud. Et s’étend de Saint-Kitts-et-Nevis au trois Guyane (Guyana, Suriname, Guyane française).

Un district rotarien d’une incroyable diversité!

Diversité et dynamisme sont deux des principales caractéristiques qui peuvent définir le District 7030. Et au-delà des clubs Rotary, il compte également quarante-sept clubs Rotaract*, soixante et onze clubs Interact*, deux shool-clubs EarlyAct*, et dix-neuf Groupes Esprit de Corps*.

Un district d’une grande richesse!

Richesse humaines, richesses culturels, richesses environnementales, le District 7030 est d’une très grande richesse. Certains de ses sites et régions sont ainsi classés par l’UNESCO, que ce soit au titre du “Patrimoine Mondial”, ou celui dit “Réserve de biosphère”.

Ainsi, l’archipel de la Guadeloupe, dite “l’île aux belles eaux”, ou Karukera, est classée au titre de réserve de biosphère, avec son Parc National. Lequel comporte le volcan de la Soufrière, surnommée affectueusement “la vieille Dame” (1467 m).

À noter, qu’en termes de diversité de lieux, Les Saintes sont en soi un archipel au sein de l’Archipel Guadeloupe, comme l’avait relevé très justement PDG Dominique Vénéré (Past-Gouverneure, année 2018-2019, membre du Rotary Club de Basse-Terre).

Mais il y en a bien d’autres (par ordre alphabétique):

• Antigua et Barbuda: Son chantier naval et ses sites archéologiques associés, “un ensemble de bâtiments et d’installations portuaires de l’époque géorgienne”.
• Barbade (désormais, République): Le centre historique de Bridgetown et sa garnison, “un exemple exceptionnel de l’architecture coloniale britannique qui consiste en une vieille ville construite aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles”.
• Curaçao: Sa zone historique de Willemstad, ainsi que son centre et port, un comptoir commercial établi par les néerlandais en 1634, avec plusieurs quartiers historiques d’époque de style néerlandais, espagnol, et portugais.
• Dominique: Le Parc National de Morne Pitons, qui comporte notamment “une forêt tropicale luxuriante est associée à des caractéristiques volcaniques d’un grand intérêt panoramique et scientifique”. Cette île est aussi appelée “l’île aux 365 rivières”.
• Sainte-Lucie: La Zone de gestion des Pitons, d’une surface de 2909 ha (complexe volcanique, champ géothermique, des récifs coralliens, etc.).
• St-Kitts-et-Nevis: Le Parc national de la forteresse de Brimstone Hill, un exemple remarquable et bien préservé de l’architecture militaire des XVIIe et XVIIIe siècles en milieu caraïbe” selon l’UNESCO.
• Suriname: Le centre-ville historique de Paramaribo, avec ses maisons coloniales hollandaises des XVIIe et XVIIIe, et sa cathédrale en bois, construites avec des matériaux locaux.
• Suriname: Sa “Réserve naturelle du Suriname central”, qui couvre 1,6 millions d’hectares (forêt primaire, fleuves, reliefs et écosystèmes particuliers) dans le centre-ouest du pays.

Mais le District 7030 c’est bien plus encore!

Ce district rotarien, à travers les nombreux clubs rotariens, rotaractiens, et interactiens, qu’il comporte, ainsi bien sûr que les femmes et hommes qui en sont membres, et sans lesquels rien ne serait, mène de très nombreuses actions, au profit de l’humain, de son développement, et bien sûr de son environnement.

Quant aux Conférences de District, qui se déroulent annuellement dans le pays ou régions du Gouverneur de l’année, c’est toujours l’occasion de très belles rencontres, et partages.

Le District 7030 dispose même d’un fond de secours en cas de catastrophe. À noter que les clubs de Guadeloupe ont été les plus gros donateurs au cours de l’année 2020-2021.

Le District Gouverneur était alors PDG Lisle Chase. Et l’excellent adjoint au Gouverneur (n’ayons pas peur des mots: il a fait et continue de faire un boulot formidable!) était AG Maurice Saad, du Rotary Club de Pointe-à-¨Pitre (le doyen des clubs de Guadeloupe, crée en 1957).

Bien d’autres belles choses s’accomplissent dans ce district rotarien, très dynamique, et fort sympathique!

Quelques liens utiles

Quelques liens, en plus de ceux donnés en notes:

Rotary District 7030 (site web)
Rotary International (site web en français)
Rotary Mag (site web)
Programme du Rotary “Fin de la Polio maintenant” (site web)
Rotary Club de Guadeloupe (page web)


* Cornelis ‘Cees’ Dilweg fut Gouverneur du District 7030 au cours de l’année rotarienne 2007-2008. Membre du Rotary Club de Paramaribo (Suriname), Cees est aussi francophile. Et il montra durant toute sa mandature une attention particulière pour les territoires français.
* Langues parlées: Elles sont nombreuses, ne serait-ce que si l’on tient compte des langues amérindiennes. Or, comment serait-il possible de ne pas tenir compte des langues originelles de ceux qui sont en fait les “peuples premiers”, les premiers habitants à la fois de la Caraïbe et des zones amazoniennes de Guyana, du Suriname, et de la Guyane française? Sachant qu’il y aussi une population assez importe d’indiens (dits) “Kalinagos”, derniers indiens caraïbes, en Dominique (Commonwealth of Dominica). 

Sachant également que le Suriname jouxte la Guyane française, avec comme seule frontière le fleuve Maroni. Laquelle ne fut définie ainsi et reconnue officiellement que le 15 mars… 2021!* En fait, définir ce fleuve comme frontière permet d’en avoir une clairement définie; ce qui n’était pas le cas auparavant.

* Source: Guyane-Suriname : une nouvelle frontière pour en finir avec quatre siècles d’ambiguïté

* Chiffres: Décembre 2020

* Rotaract: Clubs qui regroupent des jeunes de 18 à 30 ans. Interact: Clubs qui regroupent des jeunes 14 à 18 ans. EarlyAct: École-clubs qui regroupent des enfants de 5 à 13 ans. Groupes Esprit de Corps: Ces Unités de Développement Communautaire (UDC) regroupent des non-rotarien(ne)s, qui partagent les mêmes valeurs et esprit solidaire que les rotarien(ne)s et le Rotary International, et œuvrent ensemble. Il existe plus de 11 000 UDC dans 105 pays et 257 districts.